Questions fréquentes

Mais pourquoi partir ???

Souvent, à cette question, on a envie de répondre POURQUOI PAS !

Mais s’il faut développer un peu plus, disons :

Parce qu’on est d’une génération qui ne peut pas attendre la retraite pour profiter

Parce qu’on a la chance d’être en bonne santé

Parce qu’on est nés dans un pays où on a la liberté de voyager

Parce qu’on a soif de découvrir le monde et la curiosité d’aller voir ailleurs

Parce qu’on n’a qu’une vie et qu’on ne veut pas attendre qu’il soit trop tard

Pour mieux voir grandir nos enfants et participer activement à leur éducation

Pour ne pas regretter de ne pas l’avoir fait

Pour apprendre à se contenter de moins dans une société du toujours plus

Et pourquoi à vélo ?

En bateau, ça nous « boatait » mais il nous aurait fallu trop d’années avant d’avoir l’argent nécessaire. Et en bateau, on ne voit que les côtes !

En véhicule aménagé ? Grands adeptes du T4, nous avons bien sûr envisagé la chose mais nous risquions de passer beaucoup de temps enfermés dans cette bulle, sans découvrir réellement le monde. Sans compter sur les ennuis mécaniques, le passage du véhicule en cargo, les frais d’essences.

Non ! Vraiment le vélocipède nous parait être la meilleure alternative.

Un texte d’une famille qui est partie un an à vélo a achevé de nous convaincre : Un rythme lent qui permet les rencontres Plus rapide qu’à pied Le vélocipédiste est d’abord un piéton fainéant ! Une façon de se déplacer sans carapace, à l’écoute du monde, vulnérable mais sensible aux odeurs, aux humeurs du temps, de la pluie et du vent, de vivre quoi ! Encore le seul mode de transport dont nous maîtrisons à peu près la mécanique Et puis c’est pas cher.

Pour nous, le vélo, c’est un peu se rendre vulnérable pour favoriser la rencontre.

Et l’argent ?

La grande question, le nerf de la guerre bien sûr !

Si ça fait longtemps qu’on a ce projet dans la tête, ça ne fait pas 15 ans qu’on se saigne pour économiser.

C’est de lire les récits de tourdumondistes qui nous a définitivement convaincus que c’était possible, même avec un petit budget. Et c’est la vente de notre maison, réalisée en auto-construction, qui nous permet de réaliser aujourd’hui ce projet.

On budgétise environ 45 000€, c’est le prix, pour certains, d’une belle voiture,  pour nous, de vivre un rêve.

De plus, la vie en France coute aussi, le loyer, les téléphones, les assurances, l’essence, les frais divers et variés de notre quotidien. Ce projet, c’est aussi une manière de se détacher de tous ces aspects-là, revenir à l’essentiel.

Le travail ?

Contrairement à beaucoup, pour nous, c’est un peu sans filet. Malgré les missions passionnantes en tant qu’urbaniste au Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, Solenn profite de la fin de son CDD de 2 ans pour réaliser ce rêve de grand voyage.

Pour partir, Oliv’ a mis en sommeil son activité dans l’idée de la relancer à son retour. On ne sait pas encore où, cela dépendra a priori de où Solenn retrouve un travail.

Et l’école ?!!!

En France, à partir de 6 ans, l’instruction est obligatoire mais pas la scolarisation. Nous nous chargerons donc de leur « instruction à domicile », selon l’expression consacrée. On devrait plutôt dire instruction sans domicile fixe !

Pour ne pas avoir à transporter des livres et à récupérer des colis aux quatre coins du monde, nous nous passerons du CNED.

Les enfants seront un an à l’école de la vie, ils y apprendront énormément ! Mais pour éviter qu’ils soient en décalage à leur retour, nous allons nous essayer au métier d’enseignant. C’est aussi un défi que de devenir véritablement acteurs de l’instruction de nos enfants.

Pour Méline, c’est l’année du CP alors au menu de cette année itinérante : apprentissage de la lecture et de l’écriture essentiellement.

Ewen sera en CM1, pas d’apprentissage majeur. Nous tâcherons de suivre à peu près le programme.

Le carnet de voyage et les lettres permettront d’améliorer l’écrit. Quant aux langues vivantes, elles seront notre quotidien, les quatre premiers mois avec l’anglais et les huit suivant, l’espagnol.

Pour dormir ?

DSCN5729  DSCN5977

Nous dormirons sans doute pour l’essentiel en tentes, probablement aussi chez des personnes de rencontre tout au long de notre itinéraire ou chez des membres du réseau warmshower et sans doute aussi dans de petits hôtels, guest house ou autres …

Comment se soigner ?

Nous mettons dans nos bagages une bonne pharmacie pour parer aux maux du quotidien.

AVANT « déconditionnement »                                             APRES

P1000222 P1000224

Les vaccinations sont à jour avant le départ. Méline détient le record de vaccins avec pas moins de onze piqures (fièvre jaune, typhoïde, rage, encéphalite japonaise, méningite, BCG, hépatite B). Autant vous dire que les quatre rendez-vous au centre de conseil aux voyageurs du CHU n’étaient pas une partie de plaisir ! Sans compter ceux chez le généraliste.

Pour l’Indonésie, nous prenons un traitement anti-paludique et traitons nos vêtements avant de partir  + un traitement local pour éviter de nous faire piquer.

Nous avons pris une carte gold qui comprend une assurance annulation et assistance pour faire face aux gros imprévus.

 

 

Publicités
3 Commentaires

3 réflexions sur “Questions fréquentes

  1. al2241

    Bonjour a toute la famille

    C’est Alban. J’aime bien vos aventures . je les suis tous les soirs, c’est amusant.

    Gros bisous à tous
    Alban

  2. Estelle

    J’aime bien le principe du FAQ !!
    Toutes les questions qu’on se pose tous effectivement sur votre organisation, qui est murement réfléchie ! est ce que vous ferez des émules, et que d’autres vous suivront…?! serais-je prete à lacher ma petite vie tranquille pour tenter une belle aventure comme la votre..?! mystère…!
    Pleins de bisous à tous,
    Estelle

  3. wetravelintheworld

    Wow! Je suis impresionnée et vraiment heureuse pour vous ! J’adhère totalement à votre vision !!! Bonne continuation et vous pouvez être certain que je vais suivre vos aventures 🙂 !!

    Claudia – (Canada) WE TRAVEL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :